un iMac illumine mon salon

Enfin, après une longue attente, de nombreuses hésitations, l’iMac illumine mon salon!

A chaud voici mes premières impressions:

  • C’est beau, la dessus on est tous d’accord. Le packaging est de qualité, l’objet en lui même est magnifique, et MacOSX est sublime. Même des applications « classiques » comme Firefox sont beaucoup plus belles/ergonomiques. On voit que tous les développeur Mac font un effort particulier dans le domaine.
  • MacOSX c’est pratique. Je n’ai aucun problème à trouver quoique ce soit. Tout est à porté de click, c’est vraiment l’informatique à porté de tous, et c’est très agréable, voir reposant. Vous ne le savez peut-être pas, mais les applications ne s’installent pas avec un Setup comme sous Windows. Chaque application est un dossier avec son icon perso. Ce dossier contient tous les fichiers de l’application, et un double-click sur le dossier lance l’application. Quand on télécharge une application, on récupère un .dmg (une image ISO) qu’on « monte » (avec un simple double-click). Cette dernière possède souvent une apparence de dossier personnalisée et l’installation du logiciel se fait à l’aide d’un simple « glisser/déposer » de l’icon de l’application dans le dossier « Application ». Voici plusieurs exemples.

  • C’est fluide. MacOS avec ses effets de fondu donne une impression encore plus grande de fluidité. Les jeux sont fluide aussi: j’ai testé WOW sous Mac, la démo de Quake4 toujours sous Mac, mais aussi Unreal Tournament 3 sous Windows: En 1900×1200 j’ai de très bonnes perfs (entre 60fps et 38fps, et en activant la synchro verticale je fait en moyenne du 50fps).

  • C’est grand. L’écran est tellement grand (1900×1200) que je me suis rendu compte que j’étais assis à gauche de mon bureau est que je ne regarde qu’un morceau de l’écran. Je dois tourner la tête pour voir l’autre coté, ou prendre du recule! En tout cas, avec la télécommande de FrontRow et le cul posé dans le canapé, c’est un vrai bonheur.

  • Le clavier plat « à la portable » est très agréable et silencieux. La souris sans fil est légère et précise.

Tout n’est pas rose non plus, voici mes premières impressions négatives:

  • Les touches du clavier ne sont pas « standard ». C’est très troublant d’avoir le ‘!’ avec ‘shift+8’ ou ce genre de changement… je ne sais toujours pas ou trouver l’anti-slash.

  • Les raccourcies sont très différents sous MacOS. J’ai buté pour trouver comment supprimer des fichiers (cmd+backspace) et je me fait piégé souvent avec le ‘ctrl+flèche’ qui me change de bureau (sous windows/linux je m’en sert pour déplacer le cursor de mot-en-mot). La touche ‘fin’ va à la fin du document et je n’ai pas encore trouvé comment aller à la fin de la ligne. Ceci dit, je m’habitue vite (comme pour le ‘cmd+c’ pour copier et non ‘ctrl+c’)

  • La mightymouse: petite, jolie, agréable, mais elle n’est pas parfaite. Les clicks ‘latéraux’ sont très très dure (je vais me muscler les doigts). Elle supporte le click-droit (qui est désactiver par défaut -_-‘) mais étant « tactile » il détecte parfois un click-gauche. Pour être sûr de faire un click-droit, il faut lever le doigt du click-gauche ou utiliser le raccourcie ‘ctrl+click’.

  • Au début j’ai trouvé que le son était pas mal. Mais au bout d’un moment, j’avais une sensation d’être dans une grande salle qui résonne ou à un concert. J’ai vite remis mes enceintes.

Je ne peux pas dire que c’est un vrai point négatif, mais j’ai passé beaucoup de temps à installer Windows XP. Bootcamp est très facile à utiliser, il partitionne très bien et très vite (et propose une taille correcte par défaut). Mais mon XP est vieux, et n’inclue pas le SP2 de base. Un XP sans SP2 ce n’est pas supporté officiellement. A cause de ça, le setup des drivers du CD de Bootcamp ne voulais pas s’installer. J’ai alors installé de nombreux drivers à la main, mais sans le SP2 certains ne fonctionnaient pas.

Installer le SP2 sur un XP installé avec Bootcamp, c’est l’horreur. En effet, ce dernier ne voulais pas s’installer car il me disait que je n’avais pas assez de place sur mon disk: il me demandait toujours 4mo supplémentaire. Il n’y a pas beaucoup d’aide sur les forums à ce sujet, mais j’y finis pas trouver la solution en googlant: il fallait créer une clefs de registre à la main car l’installation ne l’a pas faite (info trouvé ici). Cette infos sera utile pour ceux qui veulent installer le SP3.

En conclusion:

En tant que développeur, certains raccourcies clavier me gênent. J’ai donc quelque problème d’adaptation mais ça ira avec le temps. Sous Windows, les raccourcies me sont connus mais les touches « non standard » demeurent.
J’ai du mal à m’habituer au fameux click-droit de la souris, mais après avoir testé la démo de Unreal Tournament 3, je me suis rendu compte que mon ancienne souris n’est pas mieux. En passant à l’ancien clavier et l’ancienne souris, je perds en précision, les touches du clavier sont dure et j’ai du mal à me déplacer, etc. Donc finalement, ce n’est pas si mal, j’ai juste besoin d’un temps d’adaptation.

Windows avec Bootcamp fonctionne bien (après quelque galère à l’installation car je n’avais pas un SP2…). J’ai hâte d’installer Linux et voir ce que ça donne avec Compiz.

Au final, j’en suis très content. J’ai un PC rapide et complètement silencieux (beau et compact). L’utiliser devient agréable et reposant, et je sens que je vais être plus productif/créatif avec 🙂

Voici quelques images sur le sujet.

Publicités

4 réflexions sur “un iMac illumine mon salon

  1. Une petite aide pour les caractères à la con sous mac 🙂

    caractère à la con combinaison de touches
    ~ la tilde alt+N
    { l’accolade alt+(
    [ le crochet alt+shift+(
    } et ] utilises )
    \ le backslash ou antislash alt+shift+/
    | la barre alt+shift+L

    Tu me montre quand la bète ? 😉

  2. OUAH merci 🙂
    Tu veux voir ma grosse machine? C’est quand tu veux 😉
    En fait j’ai compris que pour naviguer de « mot en mot » ce n’est pas CTRL+flêche, mais CMD+flêche (la fameuse touche CMD qui sert à tout, anciennement appelé « pomme »)

    Sinon je suis trop dégouté: mon iMac n’est pas celui que j’ai sur la facture: c’est un 2.8Ghz (et pas 3.06Ghz) et le disque fait 500go (et pas 1To). J’ai une différence de 400euros à peut prêt, et la Fnac n’y est pour rien (car le paquet était celé envoyé directement pas Apple).
    Donc j’attends une réponse de la Fnac. Au pire, je leur demande de me rembourser la différence et je me prend un iPod et d’autre rolfendise.

  3. C’est presque sexuel le rapport que vous pouvez avoir avec vos ordinateurs!

    Ton article m’a vraiment fait rire. J’imagine la tête de « contrarié » quand t’as constaté que ton Imac était moins merveilleux que prévu…

    AH AH !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s